PEPITES

 

 

 

Imaginons et créons des lieux de vie solidaires

avec, et pour, les plus âgés

Merci à Sylvie Roche et au TeATr'ePROUVeTe pour ces representations des "80 ans de ma mère" qui rendent la joie de vivre si contagieuse!

 

 

Cette page est destinée à recueillir des pépites... Je laisse la parole aux sages de tout âge.

 

 

Ram Dass: "J'ai appris à aimer mon fauteuil roulant (que je surnomme "ma gondole") et à apprécier d'être poussé par des personnes attentionnées. On transportait bien les empereurs chinois et les maharajas indiens sur des palanquins! Dans d'autres cultures, être porté et poussé est un signe d'honneur et de puissance!"

 

Simone de Beauvoir: "Pour que la vieillesse ne soit pas une dérisoire parodie de notre existence antérieure, il n'y a qu'une solution, c'est de continuer à poursuivre des fins qui donnent un sens à notre vie."

 

Joseph Kessel, Les cavaliers: "Quel âge avait le vieillard émacié, creusé, parcheminé à l'extrême et sur qui tombait en grand plis lâches une houppelande sans forme, de la même couleur que la haute branche noueuse à laquelle il s'appuyait? Personne au monde ne le savait. (...) Ses traits étaient si désséchés, délavés, effacés par le temps que les signes de la race et les marques du sang ne pouvaient plus s'y lire. (...) Depuis quand marchait-il? Autant le demander à ses empreintes effacées. Quelle force le consuisait? Quel rêve? La sagesse? La fantaisie? Une inquiétude eternelle? La soif insatiable de savoir? Il arrivait, s'en allait, reparaissait des années plus tard. A chacune de ses haltes, il faisait un nouveau récit merveilleux. D'ou puisait-il sa science? On ne l'avait jamais vu lire."

 

Maud Mannoni, Le Nommé et l'Innommable, le dernier mot de la vie: "La vieillesse n'a rien à voir avec un âge chronologique. C'est un état d'esprit. Il y a des "vieux" de vingt ans, des jeunes de quatre-vingt-dix ans. C'est une affaire de générosité de coeur, mais aussi une façon de garder en soi suffisamment de complicité avec l'enfant que l'on fut."

 

Robert Misrahi: "Voilà l'ultime don de celui qui atteint le grand âge: communiquer "un message de joyeuse maturité" à ceux qui vivront encore, et qui, lorsqu'ils seront vieux à leur tour, ne manqueront pas de se souvenir qu'il est une façon de vieillir qui ne pèse pas sur l'entourage mais au contraire l'aide à vivre."

 

Wagnis, nt: en allemand, ce mot signifie "un risque, une entreprise hasardeuse" ainsi que "une opportunité à saisir"

 

 

A lire absolument!

 

Dans Le Pèlerin, numéro paru le 14 novembre 2013: Bien se loger pour bien vieillir. Lire l'édito

 

 

Pourquoi des habitats solidaires?

Quels avantages?

  • Moins de solitude
  • Des services mutualisés
  • Une réponse aux logements trop chers
  • Une alternative à la maison de retraite

     

Pour qui?

  • Pour tous, jeunes et vieux
  • Pour les petits budgets
  • Pour ceux qui aiment rendre service
  • Pour ceux qui ont besoin d'un petit coup de mains de temps en temps
  • Pour ceux qui aiment la compagnie

     

 

Contact: Priscillia de Corson

 

E: priscilliadecorson@home-agesolidaire.com T: 00 33 (6) 52 66 89 49

SIRET: 48090469700020